Only french version available at the moment


Motorcycles
Limited Series
Powered by


retour

800 TRACKER MECATWIN


Le modèle Tracker est une édition limitée produite actuellement. Ce petit scrambler possède toutes les caractéristiques de la Bonneville Special dont il reprend la même préparation moteur et partie cycle.

 

Dès sa sortie tout le monde a remarqué que le bloc de la nouvelle Bonneville était plus "rustique" que celui des anciennes ''Meriden''. A première vue, on aurait pu penser que c’était regrettable. Paradoxalement, c’est justement cette différence qui lui a évité d’être considèré comme une pâle copie et qui désormais, lui donne son identité propre...

 

 

"La première chose quand on travaille autour d’un moteur, c’est de capter tous les avantages esthétiques que l’on peut en tirer ; quand tu as un moteur trapu , nul besoin d’aller rechercher à tout prix l’élégance absolue car un engin rustique et tout en rondeur peut très vite devenir super mignon et pas dénué de classe. Avec le TRACKER, l’idée de base était de faire un engin rustique qui ait du charme, tout comme peut en avoir une Jeep, une Coccinelle, une Mini Cooper ou un buggy ! Faire une moto sympathique et très attachante. Une moto où, dès qu’il y aurait une course à faire, tu ne regardes même plus ton scooter, ta sportive, ou ta GT pleine de valise."

 

 

Quant on prend pour thème la Bonneville, la mettre à la sauce scrambler est un exercice attendu. Sauf qu’il n’ était pas non plus question de faire du trop attendu. S’il s’agit de balancer un pot relevé, un grand guidon, et deux garde-boue alu. On appelle ça un empilage d’accessoires et dans ce cas, on ne parle plus de ‘’coup de crayon’’ ni de nouveau modèle. Le design est un exercice de séduction qui se doit de proposer des nouveautés, faire avancer les choses, ne serait-ce qu’un minimum et ce, même dans un registre aussi balisé que celui du neo-classic. Par exemple, mettre des pots relevés dès que l’on parle de scrambler est tellement ‘’tendance’’ que personne ne se souvient pourquoi cette solution avait été mise au placard, hormis peut être ceux qui ont une escalope de moins sur le mollet ! Il ne faut pas oublier non plus que les motos d’époque étaient très étroites... et qu’elles avaient le droit de faire du bruit ! De nos jours les silencieux sont par la force des choses, plus gros, plus lourds et les motos plus larges ( pneus, amortos, etc…) Il paraît qu’il faut souffrir pour être beau mais avec 10 kilos de pots brûlants en porte-à-faux, il faut choisir entre l’effet de mode et le plaisir de conduite…

Le Tracker puise donc tout droit son inspiration des machines de cross anglaises des années 60 et autres Rickman Metisse. La coque arrière arrondie, les pots ultra court et ses caches en forme de plaques numéros sont autant de clins d’œil à un style de motos qui n’avait jamais été remis au goût du jour.

 

 

REVUE DE DETAIL

 


 

  Nous avions présenté le prototype Tracker pour la première fois au salon de Paris 2001. Tout comme le Racer, le Tracker est réalisé dans des matériaux ultra light ( carbone / kevlar). La principale modification que nous avons apporté par rapport au prototype concerne la fixation arrière du réservoir, désormais supprimée au bénéfice d'une autre beaucoup plus discrète, de manière à séparer la selle du réservoir. Le dessin de ce dernier se retrouve épuré comme jamais. Nous avons également beaucoup travaillé sur l' assise, qui dans sa version définitive est un must de confort. Les minis compteurs seront proposés en option, le Tracker étant livré d'origine avec un compteur kilométrique central . Les échappements sont désormais en inox poli et peuvent se dispenser du renflement intermédiaire.

 

Le prix du Tracker est de 13800 € TTC en version solo et de 14300 € TTC en version duo. Cette version est dotée d’une selle passager escamotable se fixant par une trappe d’accès et surtout d’une coque arrière renforcée en kevlar pour l’emploi duo. Une fois la deuxième selle retirée ; le Tracker ‘’duo’’ se reconnaît à son obturateur de fixation sur la coque arrière.

 

En Vrac :
La préparation moteur est la même que sur la Special : 75 CV et 8,4 Mkg de couple (13 cv et 2 mg de plus)
La moto est plus basse de 20 mm
Les amortisseurs sont des Bitubo à gaz fabriqués spécialement pour la série du Tracker.
L’emploi d’une chaîne plus courte permet de réduire
l’empatement de 25mm
Disque flottant à l’avant
Rigidificateur de fourche en carbone-kevlar inclut dans le garde boue avant

 

FICHE TECHNIQUE


MOTEUR


 
Type
Bicylindre vertical calé à 360°, 4 temps
Refroidi par air et huile, carters humides
Distribution Double arbre à cames en tete entrainé par chaine et pignons
4 soupapes par cylindre
Cylindrée ( alésage x course ) 790 cm3 ( 86 x 68 mm)
Puissance maxi 75 ch à 7400 tr/mn
Couple maxi 8.3 mkg à 5700 tr/mn
Alimentation 2 carbus Keihin à dégivrage electrique diam 36 mm


TRANSMISSIONS

 
Primaire Par engrenage ( rapport 1.74 )
Embrayage Multidisque en bain d’huile, commande par cable
Boite de vitesses A 5 rapports
1ère : 39.3% - 2ème : 55.2% - 3ème : 69.5%
4ème : 83.2% - 5ème : 100%
Transmission secondaire Chaîne à joints toriques en X, braquet 17 x 43 ( rap. :2.53 )


PARTIE CYCLE

 
Cadre Double berceau tubulaire en acier,
Epine dorsale en tube carré
Suspension avant Fourche télé hydraulique, diam 41 mm, débattement 100 mm
Suspension arrière Deux combinés Bitubo réglables en dureté et en détente débattement : 90 mm
Frein avant Disque flottant diam 310 mm, étrier deux pistons
Frein arrière Disque diam 255 mm, étrier deux pistons
Pneus Pirelli MT60 100 / 90 x 19 av - 140 / 80 x 17 ar
Poids 184 kg

 

GALERIE PHOTO

 


 


retour

sommaire

contact

english
page
suivante